Vous êtes ici : >

De la GED à la transformation numérique

Source le nouvel Economiste.fr

La gestion électronique de documents n’a plus rien de nouveau. Ce qui l’est, c’est sa nécessaire intégration dans un plus vaste chantier : celui de la transformation numérique de l’entreprise.

 

200 euros. C’est le coût pour l’entreprise d’un document perdu qu’il faut remplacer, selon l’AIIM, l’Association américaine du management de l’information. Un document mal classé ne revient qu’à un peu moins de 110 euros. Les salariés, eux, passent en moyenne 15 % de leur temps à lire des informations relatives à leur cœur de métier, et 50 % de leur temps à rechercher lesdites informations. Un document est photocopié, en moyenne, 19 fois dans une entreprise. La question de la gestion documentaire est donc loin d’être dépassée.

Un véritable manque à gagner:  les entreprises matures dans leur transformation numérique affichent une croissance en moyenne six fois plus élevée que celles qui sont plus en retard.

Retrouver l'intégralité de cet article en cliquant ici.